Aller au contenu principal

Charleroi

 

CharleroiCharleroi

 

Et toujours disponible...



Le Carnet retrouvé

Louis Dermine raconte Charleroi en août 1914



Louis Dermine

Préface, commentaires et illustrations d’étienne « Fafouille » Grandchamps




« Un témoignage saisissant »

 

 


Août 1914: un carolo de naissance et de coeur, Louis Dermine, assiste à l'embrasement du monde avant d'être le témoin oculaire de l'incendie de la ville de Charleroi, sa ville, par une armée allemande qu'il combattra bientôt de toutes ses forces sur l'Yser. Louis nous livre le récit de ces événements tragiques, consigné d'une plume élégante et précise dans un minuscule carnet retrouvé. Nous remercions ses petits-enfants, Pierre et Nicole, à la source de ce passionnant témoignage retrouvé sur le douloureux passé de notre cité en guerre.

Etienne Grandchamps s'est attaché à mettre les événements dans le contexte et en perspective. Une balade guidée par émile Crowet dans le Charleroi d'avant-guerre ouvre l'ouvrage et de "petites histoires carolos" de la Grande suivent le récit de Louis Dermine, ce qui rend le tableau plus riche encore.


Les nombreuses cartes postales et photos, souvent inédites, apportent un éclairage saisissant aux textes de Louis Dermine et d'étienne Grandchamps. Le plaisir de découvrir le Charleroi d'alors côtoie la prise de conscience très concrète de "l'horreur" de la guerre.

 

 

 

Le carnet retrouvé

disponible chez Fafouille ou commande via l'onglet recherches de livres

 

_______________________________________________________________________

 

 

Et l'incontournable histoire de Charleroi:

Carolo

 

 

 

Etienne se sent l'âme poétique: En pleine lumière